SRI LANKA: MAINLAND

Récit d’un trip en sac à dos réalisé fin janvier 2018 au Sri Lanka pendant 3 semaines. Cette première partie est consacrée au territoire intérieur, entre les sites historiques et religieux du Triangle Culturel, les montagnes d’Ella, et le safari d’Udawalale ; la deuxième abordera le sud-ouest de l’île et ses vagues.

C’est un plaisir de partager ces quelques expériences, tant on a adoré l’ambiance qui règne dans ce pays en renaissance où le sourire est omniprésent sur les visages des locaux.

Bon voyage !

 

 


Le Triangle Culturel

Le Sri Lanka détient des trésors datant de plusieurs milliers d’années, comptant parmi eux des sites classés au patrimoine de l’Unesco, au sein de ce que l’on a appelé le « Triangle Culturel ». Il s’agit d’un triangle imaginaire entre les villes situées au centre de l’île: Anuradhapura l’imprononçable, Polonnaruwa ancienne capitale perdue dans la jungle, et l’infatigable Kandy.

Nous décidons de commencer notre parcours par Anuradhapura, une ville dans le centre/nord de l’ïle. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’au Sri Lanka les villes ou villages ne sont pas ce qu’il y a de plus intéressant à visiter : beaucoup de circulation, de bruits, d’agitation… Mais qu’en revanche juste à côté, de très nombreux temples imposent le silence et la quiétude.
Pour notre première étape à Anuradhapura, on a adoré le Boddhi Tree où on a eu la chance de venir un dimanche et voir des centaines de locaux se recueillir auprès de l’arbre de Bouddha. Tous vêtus de blanc accompagnés de moines aux toges orangées : le spectacle était grandiose.

stupa
Cérémonie à Anuradhapura

A quelques kilomètres de Anuradhapura, le sunset à Mihintale vaut le détour, avec une vue imprenable sur toute la vallée et la compagnie de nombreux singes (parfois un peu voleurs sur les bords !).

sigiriya
Fin de journée sur Mihintale

Ensuite, cap sur Polonnawura et ses impressionnantes ruines où nous avons passé deux nuits à la guesthouse Ruin’s Villa (super adresse), à deux pas de la sortie du site. Le mieux, c’est de louer un vélo et de naviguer à travers les différents lieux et diverses ruines d’anciens temples bouddhistes. C’est vraiment magnifique, le tout entouré de parcs, de végétation omniprésente, d’animaux en tout genre (varans, singes, oiseaux…). Le clou du spectacle : un imposant Bouddha couché (Gal Vihara) que nous avons contemplé durant un long moment. Bref, à ne pas manquer !

bouddha
Buddha couché
temple
Ruines de Polonnaruwa
dambulla
Dambulla

A Sigiriya plus au sud, nous avons décidé de grimper le Pidurangala Rock, en face du Lion’s Rock.

elephant-sigiriya
Une fois la nuit tombée, il n’est pas conseillé de rester dans les parages…

Pourquoi ? Car il coûte bien moins cher que le Lion’s Rock (seulement 4$ contre 25$), beaucoup moins d’affluence… et surtout puisqu’il offre une vue imprenable sur ce dernier !

Après un démarrage quelque peu compliqué où l’on se sera littéralement perdus dans la forêt (on avait lu qu’il fallait escalader à un moment… On s’est pris pour Tarzan pendant 20 bonnes minutes mais que nenni), on a fait demi-tour et retrouvé le chemin : accès plutôt facile et sacrée récompense une fois en haut. Vous pourrez admirer les environs avec une vue impressionnante de la région. On recommande !

DSC04173
Vue imprenable sur Lion’s Rock après une visite improbable de la forêt

En revanche, s’il y a bien une ville que l’on ne vous conseille pas, c’est Kandy !

Bruyante, air très pollué, circulation très dense, fortes sollicitations et arnaques en tout genre… nous n’avons pas du tout aimé l’ambiance de la ville au cœur de l’île et avons passé notre chemin. Bien évidemment les montagnes au dessus de la ville offrent une vue splendide mais c’est bien l’unique chose que l’on aura apprécié ici. D’ailleurs, notre guesthouse (Mountains View) nous a permis de prendre un super petit-déj avec vue.

Une fois au centre de l’Ile, cap au sud !

Le train entre Kandy et Ella est considéré comme un des plus beaux voyages ferroviaires qui soit. Nous en avions vu des images de wagons vides, de paysages à couper le souffle… Nous nous imaginions déjà profiter de ces 6 heures de transport pour nous rincer l’œil et admirer les rizières et montagnes Sri Lankaises. Eh bien… il y a les photos… et la réalité qui se cache derrière !

train
Station ferroviaire de Kandy

Pour vous donner une idée, nous n’avons pas pu rentrer dans le premier train de 8h45 tellement il était bondé… Certains petits veinards ayant réussi à rentrer dépassaient des portes qui restent toujours ouvertes. Une armée de touristes sur le quai, un train déjà plein quand il arrive… Résultat impossible d’y monter et franchement, bonne chance à ceux qui ont réussi à grimper dedans… Rester 6 heures dans un train debout serré contre l’aisselle du voisin, on a vu mieux comme paysage.

Nous avons donc patienté jusqu’au train d’après… Soit 1h30 plus tard. Moins de monde mais toujours bien rempli. Cette fois-ci, nous avons réussi à nous frayer un chemin et à finalement monter dedans, alleluia ! Après quelques longues heures passées sans pouvoir s’asseoir, le train se vidant petit à petit, nous avons réussi à avoir des places assises, et à profiter de ce superbe trajet (vous pourrez le voir dans notre vidéo plus bas).

Ella est une ville touristique :  il y a en proportion davantage de touristes que de locaux. En soi le coin est très sympa, avec des belles petites promenades à faire sur Ella’s Rock ou encore Little Adam’s Peak. On a obtenu ici de belles images avec la Gopro pour le film avec une lumière incroyable.

Dernière étape: safari à Udawalale

Les éléphants, on ne connaissait pas tellement avant ce safari. Nous n’avons pas été déçus du voyage ! Splendide moment avec une faune très diversifiée : éléphants, buffles, lézards en tout genre, oiseaux, cerfs, biches, écureuils, crocodiles…

Nous avons passé tout un après-midi sous un bon 30 degrés, très peu d’autres jeep sur le parc qui est immense. Près de 3h30 de balade au gré des rencontres. C’était vraiment une expérience inoubliable : on recommande vivement !

elephant
Un éléphant mâle de toute beauté à la recherche d’un peu d’ombre

 


 

5 tips / choses à savoir avant de partir

#1 Le bus est le moyen le moins cher pour se déplacer
Il faut compter maximum 200 roupies pour un trajet de plusieurs heures… soit un peu plus d’un euro. Les taxis sont très chers, les tuktuk peuvent être une solution mais il faut souvent négocier. Une autre alternative est le train, qui est également peu coûteux mais pas toujours très confortable.

#2 Ne pas (trop) se fier aux tuktuk
S’ils vous déconseillent plus ou moins subtilement de prendre un autre moyen de transport ou de changer d’auberges… C’est qu’il veut vous amener en tuktuk ou qu’il veut vous conduire chez un ami à lui pour toucher des commissions.

#3 Les Srilankais ont le sens de l’hospitalité
Certes plus on descend dans le sud plus il y a de touristes et donc d’arnaques, mais très globalement il s’agit d’un peuple très généreux, très souriant… Les familles des Guest Houses sont toujours à votre écoute pour que vous passiez un bon séjour et cuisinent des bons petits plats sri lankais.

#4 Penser à demander « not spicy » lors d’une commande de plat
Ah la nourriture au Sri Lanka… colorée, pleine de saveurs… et d’épices! Vous risquez d’avoir le nez qui coule dès votre première bouchée si vous ne précisez pas que vous ne voulez pas un plat épicé. Ici, même au petit déjeuner on mange épicé !

Bonus pour les surfeurs

#5 C’est possible d’envoyer sa planche où l’on souhaite par livraison
Une fois arrivé dans le nord en taxi et ayant payé une fortune, on s’est dit qu’il serait plus simple de voyager en bus. Impossible de prendre le bus avec sa planche ici… Avec mon gros boardbag de 2 planches et 13kg, j’ai découvert la possibilité d’envoyer par une compagnie locale qui travaille avec DHL ma planche directement dans une auberge à Mirissa dans le sud. Arrivée saine et sauve, en moins de 24h… pour 2000roupies (12e environ) ! Ca nous a clairement fait économiser et surtout éviter pas mal de galères.

 

by Donovan Mahé

Une réflexion sur “SRI LANKA: MAINLAND

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s